« La Femelle du Requin sillonne la littérature en profondeur pour proposer de véritables rencontres avec les écrivains. »

« Un essentiel travail de défrichage et une forme singulière de création. »

« Cette revue est un bien de première nécessité »

« Un peu de sel dans le sillage de la Femelle du Requin, au grand large des lettres académiques

« À contre courant, les moires de

la Femelle du Requin sont furieusement alertes. Le résultat s'avère brillant.»

derniers numéros parus

Vertiges de la lenteur

Une anthologie.

20 grands entretiens. 

recevoir

la newsletter